Investissement locatif à Bordeaux

Tout ce que vous devez savoir pour investir à Bordeaux

Investissement locatif à Bordeaux

Tout ce que vous devez savoir pour investir à Bordeaux

J'investis à Lyon

Bordeaux, une ville privilégiée pour un investissement locatif

J'investis à Bordeaux

De sa qualité de vie à son patrimoine architectural et culturel, Bordeaux ne manque pas d’attraits, et séduit tout autant les locataires que les investisseurs. Son accessibilité depuis la capitale a d’ailleurs provoqué un très fort engouement de la part des Parisiens, qui ont choisi de s’y établir.

Ce pic démographique est allé de pair avec une hausse spectaculaire des prix de l’immobilier bordelais, qui ont augmenté de plus de 37 % depuis 2015. Aujourd’hui, l’attractivité de la capitale girondine en fait un vivier immobilier très prometteur pour les investisseurs, qui s’assurent ainsi une vacance locative inexistante, et une rentabilité très avantageuse.

Vous souhaitez mener à bien votre projet immobilier à Bordeaux depuis l’étranger ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les quartiers à privilégier et les étapes à effectuer pour réussir votre investissement locatif à Bordeaux.

4 raisons d'investir à Bordeaux

1

Pour l’attractivité de la ville : elle attire les jeunes cadres, les étrangers, les étudiants ambitieux... La demande est forte et la vacance locative quasi inexistante.

2

Car le marché immobilier est dynamique. Les prix ne font qu’augmenter depuis plusieurs années. Ainsi, à Bordeaux, l’investissement locatif est à la fois sécurisé et rentable.

3

Les banques françaises permettent d'investir à crédit. Même à distance, les banques prêtent moyennant un apport plus important.

4

Le taux des crédits immobiliers n'a jamais été aussi bas, même pour les expatriés,  en raison de la forte concurrence entre les banques. 

Pourquoi investir dans l'immobilier locatif bordelais en 2021 ?

Une ville en pleine expansion

La qualité de vie

Depuis plusieurs années consécutives, Bordeaux arrive en tête des villes où les Français rêvent de s’installer. Un succès qui se justifie sur plus d’un point : la ville offre une très bonne qualité de vie, un climat agréable, le dynamisme d’une métropole moderne et jeune, ainsi que la douceur de vivre d’une ville du sud. Que ce soit sur le plan touristique, culturel ou gastronomique, la Belle Endormie brille à tous les étages. Elle arriverait même en tête des villes françaises où l’on mange le mieux, devant Paris et Lyon.

Le rattachement à Paris en LGV

Depuis 2017, une Ligne à Grande Vitesse relie Paris à Bordeaux, en deux heures seulement. Cette facilité d’accès a motivé un grand nombre de Parisiens, en quête d’un mode de vie plus calme, à venir s’installer dans cette ville du sud-ouest où il fait si bon vivre.

Une situation géographique favorable

L’un des grands avantages de Bordeaux est donc de bénéficier d’une situation géographique privilégiée, à 2 heures en train de Paris, ainsi qu’à seulement une heure de l’océan et des plus belles plages de la côte Atlantique. Cette localisation idéale contribue grandement à l’expansion et au dynamisme de la ville sur le plan touristique, économique et culturel.

Pas de vacances locatives

On recense actuellement 760 930 habitants à Bordeaux Métropole. Et d’ici 2030, la ville devrait atteindre le million d’habitants selon les statistiques de l’Insee. La démographie bordelaise a, en effet, connu un pic démographique monumental ces dernières années, avec une augmentation de 8 % de la population, entre 2009 et 2014, soit près de 1,5 % par an.

Cela s’explique notamment par l’arrivée massive de Parisiens et l’installation de la Ligne Grande Vitesse. Les prix de l’immobilier, bien plus accessibles que dans la capitale, justifient aussi ce fort engouement pour la métropole girondine. Grâce à l’attractivité de la ville, les investisseurs choisissant d’acheter un bien immobilier à Bordeaux sont donc assurés de n’avoir à subir aucune vacance locative.

Quelles sont les prévisions pour le marché immobilier bordelais ?

Ces 10 dernières années, les prix de l’immobilier bordelais ont connu une hausse impressionnante de 54 %. Depuis 2018, le prix moyen des biens à Bordeaux reste globalement stable,  mais il ne cesse toutefois d’augmenter dans Bordeaux Métropole.

En effet, Bordeaux Métropole se développe de plus en plus. La ville de Bordeaux n’étant pas très dense (49,36 km2 de superficie), l’activité économique s’est par conséquent étendue sur les communes avoisinantes. Mérignac détient par exemple le plus gros pôle aéronautique français, et Pessac, située à l’entrée sud-ouest de Bordeaux, héberge un grand campus universitaire regroupant près de 60 000 étudiants (avec l’Université de Bordeaux ayant son siège à Talence, et l’université de Bordeaux Montaigne ayant son siège à Pessac). La commune regroupe également plus de 2 400 entreprises, notamment dans le domaine de l’industrie, du commerce, de l’artisanat et de l’high-tech.

Talence, quant à elle, accueille non seulement le campus universitaire de renom, mais fait également partie des communes les plus dynamiques de Bordeaux sur le plan économique. La commune de Villenave-d’Ornon est, par ailleurs, en pleine mutation au niveau économique et urbain, et fait l’objet de nombreux projets d’aménagement.

 

Bordeaux immobilier

 

Ce qu'il faut savoir sur l'immobilier à Bordeaux

Les particularités de l'immobilier bordelais

La Belle Endormie, comme on la surnomme, rayonne sur le plan architectural et culturel. Il s’agit en effet de la deuxième ville française hébergeant le plus de monuments historiques, après Paris. Ancien comptoir de commerce romain, Bordeaux a vu son patrimoine évoluer au cours du XVIIème siècle, en raison de sa forte croissance économique. À cette époque, l’architecture est devenue majoritairement classique, avec des bâtiments à pierre blonde, qui font aujourd’hui l’identité et le charme de cette ville d’art et d’histoire. Cette richesse architecturale lui a d’ailleurs valu d’être distinguée par l’Unesco, et d’entrer, en 2007, sur la liste  du Patrimoine mondial au titre d'Ensemble urbain exceptionnel.

L'évolution du marché immobilier sur Bordeaux

Parallèlement à l’essor démographique et à la croissante attractivité de la ville, les prix des biens à Bordeaux n’ont cessé d’augmenter ces 10 dernières années. De 2015 à 2019, ils affichaient une hausse de 38, 5 %. Depuis peu, les prix se sont stabilisés, mais restent tout de même très élevés. Début 2021, le coût minimum pour un achat immobilier à Bordeaux s’élève à 2 893 € / m2. Dans certains quartiers, les prix atteignent même plus de 5 500 € par mètre carré.

Cette augmentation des prix se justifie tout d’abord par la tendance générale qui s’est dessinée au niveau national. En effet, les prix de l’immobilier ont fortement évolué dans toute la France, en grande partie car le taux de crédit est, quant à lui, très bas et stable depuis des années. Par ailleurs, la durée de remboursement des prêts s’est rallongée, ce qui incite grandement les investisseurs à acheter un bien. Cette tension du marché a donc largement contribué à l’augmentation de la demande immobilière, et, de ce fait, à la hausse des prix des logements. La LGV reliant Paris à Bordeaux a notamment joué un rôle important : la capitale girondine est devenue plus accessible, ce qui a largement participé à augmenter la demande, et par conséquent, les prix du marché immobilier local.

 

Evolution du prix Bordeaux

 

Quels sont les avantages d'investir à Bordeaux ?

Bordeaux se distingue ainsi à l’échelle nationale ces dernières années, comme le nouvel eldorado des investisseurs. La métropole arrive par ailleurs en tête du classement des villes préférées des Français pour investir dans l’immobilier locatif. En effet, acheter un appartement à Bordeaux offre un grand nombre d’avantages.

Tout d’abord, la croissance de la population, qui affiche une hausse annuelle de plus de 1 %, atteint un tel niveau que certaines communes ne craignent aujourd’hui la saturation.  Toutefois, cette densité de la population est une bonne nouvelle pour les investisseurs, qui ont ainsi la garantie de n’avoir à faire face à aucune vacance locative à Bordeaux. De cette façon, ils sont donc sûrs de bénéficier de revenus locatifs stables et pérennes, et donc d’assurer la rentabilité de leur investissement.

De plus, pour se protéger de tout risque, souscrire une Assurance loyers impayés permet de se prémunir contre les vacances locatives éventuelles, et contre les retards ou absences de paiement de loyers. Même si le risque d’une baisse de la demande locative est très peu probable dans une ville telle que Bordeaux.

De même, afin de louer votre logement, vous devez souscrire une Assurance propriétaire non-occupant (PNO), qui permet de protéger votre logement des dommages causés par un éventuel sinistre, quel qu’il soit. Cette assurance est obligatoire et sera demandée par le notaire lors de la signature de l'acte authentique En effet, même si les locataires doivent obligatoirement souscrire une assurance habitation, il faut savoir que la plupart d’entre eux choisissent des contrats assez limitants, qui ne couvrent pas efficacement les dégâts très importants. Ce type d’assurances permet donc d’être totalement serein durant la mise en location de votre logement.

Enfin, la demande de biens immobiliers à la vente et à la location est si forte à Bordeaux, que le propriétaire est sûr de se trouver dans une position avantageuse face aux locataires ou aux acheteurs potentiels. Cette tension du marché de l’immobilier bordelais lui permet donc de bénéficier, à coup sûr, d’une plus-value à la revente de son bien.

Acheter un bien dans l’immobilier locatif à Bordeaux, en suivant ces quelques conseils, permet donc d’investir sans risque. Toutefois, le meilleur moyen de réaliser son projet dans les meilleures conditions reste de faire appel à des experts de l’immobilier local.

 

BORDEAUX_SITUATION DEMOGRAPHIQUE-1

 

Quelle est la rentabilité sur le marché de l'immobilier bordelais ?

Prix moyen du m2 bordelais

À Bordeaux, le prix moyen d’un appartement s’élève à 4 407 €/m2. Ce coût va grandement varier d’un quartier à l’autre, et peut atteindre jusqu’à 5 733 €/m2 en juin 2021.

Il faut donc compter, au minimum, un total de 150 000€ pour un investissement dans la ville de Gironde.

Bordeaux prix par quartier

Prix des loyers bordelais

Concernant les loyers bordelais, il faut savoir que Bordeaux fait partie des zones dites « tendues ». La ville est, par conséquent, concernée par l’encadrement des loyers fixé par la Loi Alur. Toutefois, de nombreux propriétaires ne respectent pas totalement cette réglementation. Par conséquent, le prix des loyers a augmenté parallèlement à la hausse des prix des biens.

Le loyer fixé dépendra également du quartier et de la rue où se trouve le logement. Le type de bien, le fait qu’il soit meublé ou vide, ainsi que sa surface, vont également impacter le prix du loyer. Toutefois, le fait que le bien soit neuf ou ancien n’aura pas de grand impact.

Quelle rentabilité en location ?

En mettant en location son bien à Bordeaux, le propriétaire pourra espérer une rentabilité brute moyenne entre 3,5% et 5% du prix du bien.

Quel investissement faire à Bordeaux ?

Si l’achat d’un bien à Bordeaux garantit à l’investisseur une très bonne rentabilité, encore faut-il réussir à réaliser un investissement dans les meilleures conditions possibles. Cela passe avant tout par le choix de la commune et du quartier, ainsi que par la sélection du type de bien.

Où investir à Bordeaux ? 

Les quartiers les plus propices à l’investissement locatif sont ceux qui réunissent à la fois des prix accessibles ainsi qu’une bonne rentabilité, tout en bénéficiant d’une situation géographique avantageuse, à proximité des principales commodités.

En revanche, les zones excentrées et éloignées des commerces et des principales activités seront sans doute les pires quartiers pour un investissement immobilier locatif à Bordeaux. Il en va de même pour les quartiers qui regroupent des biens aux prix trop élevés.

L’hyper-centre de Bordeaux, ainsi que le Triangle d’Or et les quartiers de Gambetta, du Jardin Public ou de Sainte-Catherine, attirent par exemple de nombreux investisseurs, mais affichent les prix les plus élevés de la ville, autour de 7 000 € /m2, voire pour certains jusqu’à 10 000 € /m2. Si ce type d’investissement peut donc séduire, ce ne sera pas toujours le plus rentable sur le long terme.

À Bordeaux, plusieurs quartiers sont en cours de transformation et deviennent de plus en plus plébiscités. C’est notamment le cas du quartier Bastide-Niel, et de Saint-Michel par exemple, qui peuvent offrir des investissements très prometteurs pour l’avenir.

Les quartiers étudiants et animés, tels que Saint-Pierre et Victoire, représentent aussi de belles opportunités immobilières.

Par ailleurs, l’attractivité actuelle de Bordeaux Métropole et des communes telles que Mérignac et Pessac peuvent amener à s’interroger sur l’intérêt d’un investissement dans la banlieue bordelaise.

En réalité, investir dans Bordeaux Métropole se révélera très avantageux, à condition d’acheter un bien dans l’une des communes rattachées au centre-ville, et offrant un réel dynamisme économique, ainsi que des commerces de proximité. Les communes hébergeant des campus étudiants, telles que Talence par exemple, seront également très propices à l’investissement immobilier. Cela permettra, en effet, de garantir une forte demande locative sur de longues périodes.

Tour d'horizon des quartiers de Bordeaux

Bordeaux Centre

Bordeaux Centre

Réaménagé et rénové, ce territoire séduit les investisseurs comme les Bordelais désireux de renouer avec le cœur de la cité.

En savoir plus
Bordeaux Nansouty

Nansouty

Hôtels particuliers, échoppes, grands et petits appartements modernes… Ce quartier affiche une large palette de biens immobiliers et offre une très bonne qualité de vie.

En savoir plus
Bordeaux  Chartrons Grand Parc

Chartrons

Proche du centre-ville, ce quartier se caractérise par la diversité de son architecture et de ses ambiances. Il accueille de belles demeures bourgeoises mais aussi des logements sociaux construits entre 1960 et 1980.

En savoir plus
Bordeaux Caudéran

Caudéran

Autrefois considéré comme le quartier chic, on y trouve des belles demeures et des immeubles collectifs particulièrement accessibles en termes de prix.

En savoir plus
Bordeaux sud

Bordeaux Sud

Quartier très animé de Bordeaux, abrite à la fois des résidences modernes et des immeubles cossus. Les étudiants y sont nombreux, compte tenu de la présence de l’université.

En savoir plus
Bordeaux maritime

Bordeaux Maritime

Bordé par la Garonne, le quartier est en pleine mutation. D’importants programmes immobiliers et urbains sont programmés avec pour ambition d’accueillir 12.000 habitants de plus d’ici 2030.

En savoir plus
Bordeaux La Bastide

La Bastide

Ce quartier fait aujourd’hui l’objet d’un important programme urbain susceptible de lui permettre de doubler sa population d’ici 2030.

En savoir plus
Saint Augustin

Saint-Augustin

Saint-Augustin est un quartier résidentiel et familial, au charme digne d’un petit village de Gironde, tout en étant situé à quelques minutes du centre-ville de Bordeaux.

En savoir plus
Pessac

Pessac

Mondialement connue pour ses vignobles d’exception et ses grands châteaux, Pessac allie caractère universitaire et cadre de vie doux et agréable.

En savoir plus
Bordeaux Eysines

Eysines

Cette petite ville s’inscrit au cœur d’un territoire vert et préservé, entre forêts, parcs, jardins et terres maraichères, offrant ainsi à ses habitants un cadre de vie où il fait bon vivre.

En savoir plus
Talence

Talence

Située aux portes de la capitale girondine, Talence séduit de plus en plus de locataires et investisseurs par son attractivité et sa qualité de vie, et regorge de très belles opportunités immobilières.

En savoir plus

Dans quoi investir ? 

Au-delà du choix du quartier, le choix du type de bien sera un autre critère décisif dans la réussite de l’investissement locatif.

Faire le choix d’acquérir une petite surface dans l’ancien est l’idéal pour un investissement locatif à Bordeaux. En effet, cela est bien moins cher à l’achat. Il est donc bien plus facile d’obtenir un prêt. Par ailleurs, ce type de logement (studio, T1 et T2), est très plébiscité à la location.

Toutefois, si vous choisissez d’investir dans un bien possédant une surface plus importante, le mieux sera alors d’opter pour la colocation. Cela vous permettra de maximiser la rentabilité de votre investissement.

Une autre question que peuvent se poser de nombreux acquéreurs est de savoir s’il est préférable d’investir dans un bien ancien ou neuf. Que vous soyez résident ou expatrié, il est fortement recommandé d’investir dans l’ancien. Vous pourrez ainsi mettre votre bien en location immédiatement. Par ailleurs, les biens anciens se situent surtout dans le centre-ville, et dans les quartiers les plus attractifs, alors que les logements neufs ont tendance à être plus excentrés. L’autre avantage de l’ancien est de posséder une architecture pleine de charme et authentique, et un cachet offrant une réelle identité au bien.

Comment investir à Bordeaux ?

Le financement

Effectuer une demande de financement auprès de sa banque est la première étape de tout investissement immobilier. Cette phase décisive va permettre de valider la viabilité du projet. 

Le taux de l’apport dépendra de chaque banque. Pour les non-résidents, il faudra compter en moyenne entre 20 à 30 % du prix du bien, mais cela pourra varier en fonction de s'il s’agit ou non d’un premier investissement immobilier.

Le mieux reste de se tourner vers un courtier, qui vous aidera à trouver les meilleures propositions financières, et vous permettra aussi d’éviter les éventuels vices cachés.

La recherche de biens

Une fois la demande de financement validée, vient l’étape de la recherche de biens.

Il faut savoir qu’à Bordeaux, les biens partent vite. Il faut donc être rapide et très réactif face aux offres intéressantes. Il est aussi nécessaire de savoir repérer les biens les plus intéressants, et de faire attention aux vices pouvant se cacher derrière une annonce attractive.

Afin de dénicher les meilleures affaires, il est donc primordial de se montrer très disponible, d’effectuer des recherches quotidiennement, et de ne pas se précipiter dans son choix.

En effet, il peut être difficile de savoir vers quel bien s’orienter. Surtout pour les primo-accédants, qui connaissent peu le marché local. Pour les investisseurs qui se trouvent loin et qui sont peu disponibles, ces démarches délicates seront donc difficiles à mener.

My expat, qui accompagne à distance les investisseurs non-résidents, se charge d’effectuer la recherche de biens à Bordeaux, afin de vous proposer les meilleures offres du marché, dont certaines annonces immobilières exclusives.

La phase de négociation

Une fois le logement trouvé, c’est généralement la phase de négociation qui suit. Pour mener à bien cette étape délicate, une bonne connaissance du marché immobilier bordelais est indispensable. En effet, la marge de négociation est très faible et plutôt rare à Bordeaux, car le vendeur se trouve dans une position avantageuse, compte tenu de la tension du marché. Il arrive toutefois, à de très rares occasions, que les prix soient surévalués. Dans ce cas, le mieux sera de se tourner vers un expert, qui pourra intervenir afin de négocier le prix le plus juste, et le plus en adéquation avec la réalité du marché.

La procédure notariale

La quatrième et dernière étape qui vient conclure l’achat est la signature de l’acte de vente. Cette procédure implique en général d’être présent sur place. Cependant, en effectuant une demande de procuration, il sera possible de désigner un tiers pour finaliser cette étape.

Par ailleurs, il est aujourd’hui possible d’utiliser de nombreux outils digitaux innovants permettant d’investir en ligne, afin de gérer chaque étape à distance, depuis l’étranger. On peut par exemple citer les visites virtuelles pour la recherche de biens ; la signature par voie électronique pour les procédures notariales ; et les services de gestion en ligne pour louer son bien à distance et piloter des travaux depuis l’étranger.

My expat permet ainsi aux expatriés de gérer et suivre toutes ces étapes depuis la plateforme en ligne. Cet outil centralise toutes les démarches, et permet, entre autres, d’uploader des justificatifs et de signer des documents en ligne. Le propriétaire suit son investissement en temps réel, tandis que son projet est mené à bien par des équipes d’experts de l’immobilier bordelais.

My expat propose également aux investisseurs de bénéficier des prestations de partenaires spécialisés dans leur domaine d’expertise (notaires, agences de gestion locative, banques…). De cette façon, ils sont accompagnés au mieux dans chaque étape de leur projet, et sont à l’abri d’une quelconque erreur éventuelle.

 

14-2

 

Comment louer mon bien sur Bordeaux ? 

Une fois l’achat du bien finalisé, s’en suit la mise en location du logement. Il faudra alors déterminer le mode de location à privilégier : location vide ou meublée ; saisonnière ou longue durée, etc.

Dois-je louer mon appartement nu ou meublé ?

Il est généralement bien plus avantageux de louer son bien meublé. Tout d’abord, il faut savoir que le bail pour un logement vide est de 3 ans. Pour un appartement meublé, il n’est que d’un an seulement. De plus, le fait de louer son bien meublé permet de faciliter grandement la passation d’un locataire à l’autre, l’emménagement pouvant se faire clé en main.

Par ailleurs, la rentabilité d’un bien meublé sera bien plus intéressante. Ce type de bien est, en effet, loué de 10 à 30 % plus cher qu’un bien vide. Par conséquent, les frais liés à la maintenance et à l’ameublement de l’appartement sont donc très vite amortis.

Enfin, il faut savoir que la location meublée est bien plus intéressante sur le plan fiscal, car elle donne accès au statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel), un dispositif qui permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50 % sur les revenus locatifs (contre seulement 30 % pour les biens vides).

À savoir : si vous faites le choix d’investir via une SCI, vous ne pourrez alors pas bénéficier des avantages fiscaux du LMNP.

Comment gérer les locations depuis l'étranger ?

Il existe aujourd’hui un grand nombre d’agences de mise en location et gestion locative pour expatriés. Elles proposent, à l’aide d’outils digitaux innovants, d’accompagner les investisseurs expatriés dans toutes leurs démarches relatives à la location de leur bien : recherche de locataires, gestion des paiements et relances de loyers, interventions techniques, etc.

Ainsi, vous n’avez à revenir en France ni pour acheter votre bien à Bordeaux, ni pour en gérer la location.

Location saisonnière ou longue durée ?

Le propriétaire peut, par ailleurs, faire le choix entre deux types de location : la location touristique, ou saisonnière, et la location longue durée.

Il est recommandé de privilégier la location sur le long terme, avec des baux de 1 an en meublé. Cela est bien plus sécurisant pour votre investissement locatif. De plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce mode de location n’est pas forcément moins rentable que la location touristique, car les frais de gestion sont bien moins importants, et il est possible de bénéficier du statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel).

D’autre part, la législation sur les locations AirBnB est en pleine évolution, et les changements prévus ne jouent pas en faveur des propriétaires. Ces derniers doivent tout d’abord fournir une autorisation du syndicat de propriété pour être autorisé à louer leur logement en toute légalité, et doivent appliquer des taxations de séjour. De plus, s’il s’agit de leur résidence principale, ils sont alors limités à 4 mois non consécutifs de mise en location.

 

15-1

 

Le témoignage d'un investisseur expatrié à Bordeaux

Beaucoup d’expatriés, séduits par les nombreux attraits de Bordeaux, décident ainsi d’investir dans l’immobilier locatif bordelais. Ils peuvent alors choisir d’être accompagnés par My expat durant toute la durée de leur projet.

C’est le choix qu’a fait Erik, expatrié français en Angola, qui a réalisé, à distance, l’acquisition d’un bien à Bordeaux.

Suite à des difficultés rencontrées dans sa demande de financement pour un projet d’investissement locatif dans les DOM-TOM, il fait appel à My expat : « Ma banque ne me suivait dans aucun de mes projets. Après le refus d’investir à l’étranger ou dans les DOM-TOM, elle ne m’a pas non plus suivi dans l’investissement en France du fait que j’avais un statut d’expatrié. C’est grâce à My expat que j’ai pu trouver la banque qui m’a fait confiance. »

Accompagné dans toutes ses démarches par My expat, Erik gère ainsi son projet à distance, depuis l’Angola, via la plateforme digitale dédiée : « La plateforme permet une certaine efficacité car toutes les bonnes opportunités du marché y sont regroupées. Ainsi je n’ai pas eu besoin de me rendre sur plein de sites différents pour trouver LA bonne opportunité et surtout j’étais serein car je savais quant à la rentabilité de mon investissement. »

Après seulement deux propositions d’offres, Erik trouve son logement idéal. Il investit ainsi, 6 mois plus tard, dans un T2 de 42 m2, dans le quartier des Chartrons à Bordeaux. Avec un prix d’achat de 184 500 €, il réalise une rentabilité brute de 4,23 %

 

Investir dans l'immobilier avec My expat

Vous êtes expatrié et souhaitez mener à bien un projet d’investissement locatif à Bordeaux ? My expat vous accompagne dans chaque étape, entièrement à distance, sans que vous n’ayez à rentrer en France à aucun moment.

Un expert de l’immobilier local se charge ainsi de vous proposer les meilleures opportunités d’investissement locatif à Bordeaux. Il vous accompagne dans chaque démarche, entièrement à distance : demande de financement, recherche d’offres, visite de biens, signature de l’acte de vente…

Tout au long du projet, vous suivez l’avancée de chacune de ces étapes depuis la plateforme en ligne. Cette interface digitale dédiée vous permet de télécharger vos justificatifs, de consulter les offres des biens présélectionnées avec soin, et d’effectuer des visites virtuelles, entre autres. Ainsi, vous pilotez l’intégralité de votre projet à distance, depuis votre pays d’expatriation.

J'investis à Bordeaux